Pourquoi sont-ils responsables des allergies ?

Les acariens ne piquent pas et ne mordent pas. Mais, chez les personnes sensibles, les acariens vivants ou morts peuvent déclencher des réactions asthmatiques, des rhinites (congestion nasale, nez qui coule…) ou des dermatites (eczéma) 1.

 

Les principaux allergènes sont les déjections des acariens vivants ainsi que les particules de désagrégation des acariens morts 2.

Les particules allergisantes se disséminent dans l’air, pénètrent dans les poumons et peuvent provoquer des réactions allergiques à des degrés divers auprès des personnes qui y sont sensibles. Diminuer la quantité d’allergènes présents dans l’environnement permet de limiter le risque d’apparitions de symptômes allergiques voir même de faire disparaître l’ensemble des signes cliniques.

 

 

Sources :

(1) Galera. C. & Demoly.P _Stratégies thérapeutiques dans l’allergie aux acariens_Revue française d’allergologie_2013; 53: S59-64

(2) Conseiller médical en environnement intérieur (CMEI) (2019) consulté le 27/02/19 sur http://www.cmei-france.fr/index.php?page=11-acariens

 

Êtes-vous susceptible d’être allergique aux acariens ?

Découvrir

Libérez-vous des acariens !

Voir le produit